Sidebar

22
Ven, Sep

Equipe 1 Filles, retour sur une saison 2010-2011 magique :

Comme vous le savez sûrement la saison des filles de l’équipe 1 s’est terminée  dimanche 15 mai 2011 sur une demi-finale mémorable contre le club de Cauchois et qui a vu au final nos girls échouer lors de la séance des strokes.

Il est donc temps pour nous de revenir sur cette saison intense et historique qui a vu notre équipe féminine passer du maintien en Nationale 1 aux portes de l’Elite et cela en moins de 1 an.

Pour se faire laissez-nous vous résumer cette saison 2010-2011 en 6 dates clés :

1- RCF-CFP (4-7), le 26 septembre 2010 : Une explosion de talents…

Premier match de la saison contre une équipe à notre portée. Après avoir sauvé chèrement leur peau la saison précédente en playdown contre Rouen , les filles attaquent la saison 2010-2011 avec de nouvelles ambitions car renforcées par pas moins de 6 nouvelles recrues de haut niveau et qui ont lors des matchs de préparation laisser espérer de bonnes prédispositions pour faire évoluer rapidement le collectif. Le score au final est surréaliste : 7-4, les filles du CFP s’imposent dans un match explosif et intense, où leurs fortes  individualités se sont révélées. C’est d’ores et déjà l’un des plus gros scores et l’un des plus beaux matchs des filles depuis un certain nombre de saisons.

2- CFP-Amiens (3-2), le 21 novembre 2010 : La montée en puissance…

Après 7 matchs lors de la phase aller du championnat dont 6 victoires et une seule défaite contre Lambersart, les filles confortent leur 2ème place au classement, et non eu de cesse de démontrer leur potentiel technique, physique et surtout leur fighting spirit. Déjà projetées vers d’éventuels play-offs, commence alors une longue remise en question technique et tactique afin d’aborder la fin de saison avec des atouts supplémentaires et surtout une réelle identité de jeu pour pouvoir finir celle-ci sans regrets ni désillusions.

3- Saint-Maur – CFP (indoor), le 5 février 2011 : une saison indoor à oublier…

Que dire de cette saison de hockey en salle ? 8 matchs joués pour autant de défaites…. C’est dur à avaler !  L’ambiance au sein du groupe était bonne, les déplacements ont permis de mieux se connaître…  Au niveau sportif, le constat est là. Difficile, voire impossible de bien figurer en Nationale 1 sans entraînement ! Malgré la bonne volonté des filles, le nombre de joueuses n’ayant jamais, ou très peu pratiqué le hockey en salle, et le fait de ne pas avoir de créneau d’entrainement en salle, ne nous ont pas permis de nous maintenir.

Ce match contre Saint Maur résume très bien la saison de salle : belle entame de match, nous menons au score…. Et on s’écroule dans les dernières minutes…

L’objectif de l’année prochaine, en Nationale 2, est bien sur de remonter en Nationale 1 !

4- Lambersart-CFP (4-0), le 10 avril 2011 : Pour le moment tout va bien…

La saison sur gazon recommence sur le même rythme qu’elle s’est finie, la saison indoor ne semble pas avoir eu d’impact négatif sur le moral des troupes. Les filles s’investissent de plus en plus lors des entrainements et le groupe vit de mieux en mieux son statut de numéro 2. Exemple avec cette défaite 4-0 contre les leaders du championnat qui a été pour les filles l’occasion de passer un week-end sympa à Lille, et de mettre en place des phases tactiques et trouver des solutions sur le terrain en prévision d’une fin de saison qui s’annonce épique. Une 2ème défaite qui restera pour tous cependant un bon souvenir.

5- Amiens-CFP (2-0) , le 8 mai 2011 : le doute s’installe…

La défaite à Amiens lors du dernier match de la saison régulière, fait suite à une longue série de 4 matchs sans victoire. Bien que le niveau de l’équipe ait considérablement augmenté après une longue période d’entrainements, les filles ont de plus en plus de mal à trouver les solutions pour gagner des matchs et le doute s’installe. Peu habituées à construire le jeu et à diriger la balle, elles ont encore du mal à assumer cette montée en puissance tactique et à la finaliser devant les buts. Le groupe discute après ce match à Amiens pour trouver ensemble les solutions. Les filles décident alors de s’investir encore plus et de se souder autour d’un seul objectif : les demi-finales. Le groupe est réellement né lors de cette période de doute où elles ont décidé ensemble de faire face et de ne pas baisser les bras.

6- Demi-finales CFP-Cauchois, le 14 et 15 mai 2011 : un finish mémorable…

Le match du samedi commence sur les chapeaux de roue. Au bout de 11 minutes, nous menons 3 à 0 grâce à nos buteuses habituelles. Le boulot semble fait…. Mais Cauchois ne lâchera pas. Nous terminons le match aller sur le score de 3 à 2. RDV le lendemain pour le match retour….

Le dimanche,  Cauchois revient rapidement au score, puis inscrit un second but. Mais le CFP ne baisse pas les bras, et le soulagement apparait lorsque notre 4e buteuse remet les pendules à l’heure ! Nous jouerons donc les prolongations avec but en or…. Toujours égalité à la fin du temps de jeu…. La place en finale sera donc attribuée après les tirs au but, que nous perdons malheureusement.

Le CFP termine donc 3e de Nationale 1, et 1e club parisien !

 

La saison des filles en quelques chiffres :

-          21 filles ont joué cette saison en équipe 1 filles, dont 3 argentines, 1 italienne, 2 hollandaises, 3 irlandaises, 4 anglaises, 1 écossaise et 7 françaises.

-          L’âge moyen du groupe était de 31 ans avec la plus jeune Victoria à 21 ans et la plus ancienne Yolande à 4X ans.

-          Bilan : 16 matchs dont 10 victoires et 6 défaites, 50 buts marqués pour 35 encaissés. Les 3 meilleures buteuses ont été Aimee Williams avec 15 buts, Sarah LARKIN avec 13 buts et Lelica Heidjel  avec 7 buts.

Le mot de Florent Decker, le coach :

Je finirais cette longue rétrospective, en vous exprimant ma  joie d’avoir été l’entraineur de ce groupe de filles tellement spéciales. Il est évidemment très facile et passionnant de coacher des personnalités si riches qui ont toujours été à l’écoute  et ont toujours tout donné pour l’équipe et leur club. Ceux qui pensent que ça a été un sacrifice de les coacher se trompent car le sacrifice serait pour moi de ne plus le faire.

Ma plus grande fierté restera sans nul doute l’image extraordinaire qu’elles ont véhiculée tout au long de la saison. Elles ont joué leurs 16 matchs sans jamais se plaindre, en étant toujours très fair-play, et en gardant toujours leur calme et leur bonne humeur. Elles ont prouvé que l’on pouvait évoluer à haut niveau tout en gardant un esprit sain et une ambiance saine malgré les différences culturelles, et à ce niveau-là ce sont toutes les équipes de hockey en France qui peuvent les prendre comme exemple.

Merci à tous pour votre soutien et votre compréhension au cours de cette saison et je vous dis à l’année prochaine pour le titre de Nationale 1 et la montée en Elite car cette belle histoire du Cercle Féminin de Paris ne fait que commencer !

Le mot de Marine Daudier, la capitaine :

C’est toujours un plaisir d’orchestrer la vie d’une équipe multi culturelle, multi langages, multi personnalités, avec des joueuses qui viennent de différents horizons. Même si cela prend parfois beaucoup de temps, les résultats suivent, et l’ambiance dans l’équipe est fantastique !

Vivement le mois de septembre que la compétition reprenne !

Rédigé par Florent et Marine

Equipe 1 Filles, retour sur une saison 2010-2011 magique :

Comme vous le savez sûrement la saison des filles de l’équipe 1 s’est terminée  dimanche 15 mai 2011 sur une demi-finale mémorable contre le club de Cauchois et qui a vu au final nos girls échouer lors de la séance des strokes.

Il est donc temps pour nous de revenir sur cette saison intense et historique qui a vu notre équipe féminine passer du maintien en Nationale 1 aux portes de l’Elite et cela en moins de 1 an.

Pour se faire laissez-nous vous résumer cette saison 2010-2011 en 6 dates clés :

1- RCF-CFP (4-7), le 26 septembre 2010 : Une explosion de talents…

Premier match de la saison contre une équipe à notre portée. Après avoir sauvé chèrement leur peau la saison précédente en playdown contre Rouen , les filles attaquent la saison 2010-2011 avec de nouvelles ambitions car renforcées par pas moins de 6 nouvelles recrues de haut niveau et qui ont lors des matchs de préparation laisser espérer de bonnes prédispositions pour faire évoluer rapidement le collectif. Le score au final est surréaliste : 7-4, les filles du CFP s’imposent dans un match explosif et intense, où leurs fortes  individualités se sont révélées. C’est d’ores et déjà l’un des plus gros scores et l’un des plus beaux matchs des filles depuis un certain nombre de saisons.

2- CFP-Amiens (3-2), le 21 novembre 2010 : La montée en puissance…

Après 7 matchs lors de la phase aller du championnat dont 6 victoires et une seule défaite contre Lambersart, les filles confortent leur 2ème place au classement, et non eu de cesse de démontrer leur potentiel technique, physique et surtout leur fighting spirit. Déjà projetées vers d’éventuels play-offs, commence alors une longue remise en question technique et tactique afin d’aborder la fin de saison avec des atouts supplémentaires et surtout une réelle identité de jeu pour pouvoir finir celle-ci sans regrets ni désillusions.

3- Saint-Maur – CFP (indoor), le 5 février 2011 : une saison indoor à oublier…

Que dire de cette saison de hockey en salle ? 8 matchs joués pour autant de défaites…. C’est dur à avaler !  L’ambiance au sein du groupe était bonne, les déplacements ont permis de mieux se connaître…  Au niveau sportif, le constat est là. Difficile, voire impossible de bien figurer en Nationale 1 sans entraînement ! Malgré la bonne volonté des filles, le nombre de joueuses n’ayant jamais, ou très peu pratiqué le hockey en salle, et le fait de ne pas avoir de créneau d’entrainement en salle, ne nous ont pas permis de nous maintenir.

Ce match contre Saint Maur résume très bien la saison de salle : belle entame de match, nous menons au score…. Et on s’écroule dans les dernières minutes…

L’objectif de l’année prochaine, en Nationale 2, est bien sur de remonter en Nationale 1 !

4- Lambersart-CFP (4-0), le 10 avril 2011 : Pour le moment tout va bien…

La saison sur gazon recommence sur le même rythme qu’elle s’est finie, la saison indoor ne semble pas avoir eu d’impact négatif sur le moral des troupes. Les filles s’investissent de plus en plus lors des entrainements et le groupe vit de mieux en mieux son statut de numéro 2. Exemple avec cette défaite 4-0 contre les leaders du championnat qui a été pour les filles l’occasion de passer un week-end sympa à Lille, et de mettre en place des phases tactiques et trouver des solutions sur le terrain en prévision d’une fin de saison qui s’annonce épique. Une 2ème défaite qui restera pour tous cependant un bon souvenir.

5- Amiens-CFP (2-0) , le 8 mai 2011 : le doute s’installe…

La défaite à Amiens lors du dernier match de la saison régulière, fait suite à une longue série de 4 matchs sans victoire. Bien que le niveau de l’équipe ait considérablement augmenté après une longue période d’entrainements, les filles ont de plus en plus de mal à trouver les solutions pour gagner des matchs et le doute s’installe. Peu habituées à construire le jeu et à diriger la balle, elles ont encore du mal à assumer cette montée en puissance tactique et à la finaliser devant les buts. Le groupe discute après ce match à Amiens pour trouver ensemble les solutions. Les filles décident alors de s’investir encore plus et de se souder autour d’un seul objectif : les demi-finales. Le groupe est réellement né lors de cette période de doute où elles ont décidé ensemble de faire face et de ne pas baisser les bras.

6- Demi-finales CFP-Cauchois, le 14 et 15 mai 2011 : un finish mémorable…

Le match du samedi commence sur les chapeaux de roue. Au bout de 11 minutes, nous menons 3 à 0 grâce à nos buteuses habituelles. Le boulot semble fait…. Mais Cauchois ne lâchera pas. Nous terminons le match aller sur le score de 3 à 2. RDV le lendemain pour le match retour….

Le dimanche,  Cauchois revient rapidement au score, puis inscrit un second but. Mais le CFP ne baisse pas les bras, et le soulagement apparait lorsque notre 4e buteuse remet les pendules à l’heure ! Nous jouerons donc les prolongations avec but en or…. Toujours égalité à la fin du temps de jeu…. La place en finale sera donc attribuée après les tirs au but, que nous perdons malheureusement.

Le CFP termine donc 3e de Nationale 1, et 1e club parisien !

 

La saison des filles en quelques chiffres :

-          21 filles ont joué cette saison en équipe 1 filles, dont 3 argentines, 1 italienne, 2 hollandaises, 3 irlandaises, 4 anglaises, 1 écossaise et 7 françaises.

-          L’âge moyen du groupe était de 31 ans avec la plus jeune Victoria à 21 ans et la plus ancienne Yolande à 4X ans.

-          Bilan : 16 matchs dont 10 victoires et 6 défaites, 50 buts marqués pour 35 encaissés. Les 3 meilleures buteuses ont été Aimee Williams avec 15 buts, Sarah LARKIN avec 13 buts et Lelica Heidjel  avec 7 buts.

Le mot de Florent Decker, le coach :

Je finirais cette longue rétrospective, en vous exprimant ma  joie d’avoir été l’entraineur de ce groupe de filles tellement spéciales. Il est évidemment très facile et passionnant de coacher des personnalités si riches qui ont toujours été à l’écoute  et ont toujours tout donné pour l’équipe et leur club. Ceux qui pensent que ça a été un sacrifice de les coacher se trompent car le sacrifice serait pour moi de ne plus le faire.

Ma plus grande fierté restera sans nul doute l’image extraordinaire qu’elles ont véhiculée tout au long de la saison. Elles ont joué leurs 16 matchs sans jamais se plaindre, en étant toujours très fair-play, et en gardant toujours leur calme et leur bonne humeur. Elles ont prouvé que l’on pouvait évoluer à haut niveau tout en gardant un esprit sain et une ambiance saine malgré les différences culturelles, et à ce niveau-là ce sont toutes les équipes de hockey en France qui peuvent les prendre comme exemple.

Merci à tous pour votre soutien et votre compréhension au cours de cette saison et je vous dis à l’année prochaine pour le titre de Nationale 1 et la montée en Elite car cette belle histoire du Cercle Féminin de Paris ne fait que commencer !

Le mot de Marine Daudier, la capitaine :

C’est toujours un plaisir d’orchestrer la vie d’une équipe multi culturelle, multi langages, multi personnalités, avec des joueuses qui viennent de différents horizons. Même si cela prend parfois beaucoup de temps, les résultats suivent, et l’ambiance dans l’équipe est fantastique !

Vivement le mois de septembre que la compétition reprenne !

Rédigé par Florent et Marine